Que cache vraiment le SUCRALOSE ?

Publié par Joelle | 20 juin 2016 | Articles
ogo-sucralose-nutrition-faux-sucre

La question qui revient toujours en consultation de nutrition est : “mais qu’est-ce que je peux prendre pour remplacer le sucre?”. Il y a plusieurs choix qui s’offrent à vous en magasin, certains sont horribles et d’autres sont beaucoup mieux.

Voici une petite description d’un édulcorant artificiel très populaire et utilisé sur le marché ainsi que ses effets sur le corps humain:

Le Sucralose (Splenda)

Le sucralose est un édulcorant artificiel ayant un pouvoir sucrant d’environ 500 à 600 fois supérieur au sucrose (sucre de table). Il est synthétisé chimiquement par la chloration sélective du sucrose. Un problème majeur avec le Splenda, c’est qu’il contient une liaison covalente de chlore. Cela veut dire qu’il n’y aura pas de dissociation entre les molécules de chlore et ceux de sucre dans le corps contrairement par exemple au sel de table dont la molécule de chlore va facilement se dissocier en étant en contact avec l’eau. Il n’y existe aucune liaison de chlore de ce genre dans la nature.

Les exemples de ces liaisons covalentes de chlore synthétiques sont le DDT (insecticide banni en 1972), PCBs (le Polychlorobiphényle est un isolant électrique pratiquement ininflammable ayant une excellente conduction thermique. C’est également un polluant persistant qui est extrêment cancérigène!), l’agent orange (herbicide utilisé durant la guerre du vietnam hautement cancérigène), et bien sûr le Splenda !

Que disent les études?

sucralose-sucre-article

En 2006, il n’existait que 15 études démontrant que le splenda (sucralose) était sécuritaire (à court terme) dont 13 étaient financées par des compagnies produisant du Splenda. Dans cette même année, il n’y avait que 6 études sur le Splenda en cours sur des humains et seulement 2 d’entre elles ont été complété avant que la FDA autorise la consommation de sucralose au grand public. Ces 2 études d’une durée de 4 jours avaient un grand total de 36 sujets.. et elles étudiaient la relation entre le sucralose et les caries dentaires! Après l’acceptation par la FDA, aucune étude n’a été conduite sur les enfants ou les femmes enceintes.

Une étude publiée en 2009 dans le journal de toxicologie et santé environnemental (1) a démontré que le sucralose cause :
Une réduction d’environ 50% des bonnes bactéries dans les intestins
Une augmentation du pH dans les intestins
Prise de poids
Affecte une certaine glyco-protéine qui pourrait faire rejeter certaines médications

Est-ce vraiment zéro calorie?
En fait, le sucralose débute par une molécule de sucrose liée avec 3 molécules de chlore. Le procédé chimique pour produire le sucralose change la molécule en fructo-galactose, un sucre qui n’existe pas dans la nature. Le corps n’a donc aucune enzyme afin de le métaboliser. C’est pour cette raison que McNeils Nutritional (producteur de Splenda) disent qu’il n’y a pas de calorie. En fait, c’est parce que selon eux le corps ne peut le métaboliser, parce qu’en réalité la molécule de sucralose contient des calories. Curieusement, il semble que le corps absorberait environ au moins 15% du sucralose et le transforme en 1, 6-dichlorofructose, une substance jamais étudié chez les humains. Pour arriver à une telle moyenne, il est important à noter que certaines personnes métaboliseront beaucoup plus que 15%. Donc, certaines personnes pourraient être plus affectées que d’autres.
Ayant plus de similarité chimique avec un insecticide cancérigène qu’avec le sucre de table, je vous conseille fortement d’éviter le splenda/sucralose.

*Pour plus d’informations, je vous recommende fortement d’acheter le livre Sweet deception du Dr. Joseph Mercola.*

Article écrit par Vincent Paradis – Ostéopathie / Naturopathie

ogo-sucralose-nutrition-faux-sucre

Vous aimerez aussi

Publié par joelle | 20 août 2017
Le yoga nous permet d’être conscient de nos sensations et être présent dans notre corps et dans notre tête. Une autre merveilleuse façon de l’appliquer dans notre quotidien est d’être…
Publié par joelle | 01 mai 2017
Depuis plusieurs années, j’opte pour un mode de vie sain autant dans mon alimentation que dans tous les produits que j’utilise. J’aime encourager des compagnies qui réfléchissent plus loin que…
mindful-eating-eat-pleine-conscience-mindfulness-santé
Publié par joelle | 17 janvier 2017
Souvent pressés de nos jours, on dévore les aliments très rapidement de façon automatique, ce qui génère un stress et parfois une mauvaise relation avec la nourriture. La pleine conscience…